• Pépinière en ligne uniquement
  • Commandes à partir du 5 janvier 2022
  • Première date d’expédition : 19 avril 2022

Conditions de croissance

Avec le bon cultivar, vous pouvez, sans problème, faire pousser un poirier dans la plupart des régions du Québec. Les poires sucrées les plus résistantes au froid peuvent pousser aussi loin au nord que la zone 3a, et certaines mériteraient d’être essayées en zone 2b. En plus de prioriser la résistance au froid dans notre sélection de cultivars, nous greffons nos poiriers sur des porte-greffes rustiques et résistants, que nous cultivons nous-mêmes à partir de pépins.

Pour bien pousser, les poiriers ont besoin d’un sol bien drainé et de beaucoup de soleil. Avec leur port très vigoureux et dressé, ils deviennent plus grands que les pommiers (environ 10 mètres ou 35 pieds de hauteur à maturité), mais ils sont moins larges (6 mètres ou 20 pieds). Un élagage rigoureux permet de limiter quelque peu leur hauteur, mais seulement dans une certaine mesure. Si tout va bien, ces arbres vivront environ 200 ans, fournissant des fruits à plusieurs générations futures.

Croissance d'un poirier au Québec

Poirier européen vs Poirier russe

La grande famille des poiriers compte en fait des espèces très différentes les unes des autres. Les plus courantes étant la poire européenne ou poire commune (Pyrus communis), la poire russe ou sibérienne (Pyrus ussuriensis) et la poire asiatique ou Nashi (Pyrus pyrifolia). La plupart des poiriers que nous proposons sont des cultivars de poiriers européens, mais nous proposons également quelques cultivars qui proviennent d’un croisement entre la poire russe et la poire européenne : Krazulya, Vekovaya et Ure.

 

Ces croisements avec des poiriers russes sont très différents de leurs cousins purement européens, et il est bon de savoir à quoi s’attendre avant de les cultiver. Ils ont les grands avantages d’être plus résistants au froid et souvent plus productifs, mais leurs poires ont également un goût unique qui leur est propre et qui est vraiment différent de celui des poires que vous achetez à l’épicerie. Les poires européennes ont un goût doux et sucré, et souvent une texture crémeuse et fondante. La texture des poires russes a tendance à être plus grossière, et leur peau est un peu plus épaisse. Les poires russes ont également un profil de saveur plus riche et plus parfumé et, bien qu’elles soient sucrées, elles ont également une certaine astringence et parfois une légère acidité. Certains d’entre nous les préfèrent aux cultivars européens et apprécient leur goût riche; d’autres, ayant une dent sucrée, sont plus attirés vers les poires européennes.

Trouvez votre zone de rusticité

La première étape pour bien choisir vos arbres est de connaître la zone de rusticité dans laquelle ils seront plantés. Si vous ne connaissez pas déjà votre zone, inscrivez le nom de la municipalité où les arbres seront plantés.

En sélectionnant votre zone, chaque arbre qui est adapté au climat de votre région sera identifié pour vous guider dans votre choix.

Les données ont été extraites de la carte des Zones de rusticité de Ressources naturelles Canada.

Une zone de rusticité, qu'est-ce que c'est?

Je connais déjà ma zone de rusticité

Ou

Inscrivez votre municipalité

Découvrez nos variétés

Notre sélection de cultivars est le résultat de nombreuses années de récolte, d’essais et de dégustation de plusieurs dizaines de cultivars de notre verger expérimental. Vous ne trouverez ici que ceux qui ont fait leurs preuves. Tous les cultivars que nous proposons sont à la fois faciles à cultiver et résistants à l’hiver, en plus de donner des fruits qui sont un pur bonheur à savourer! Leur période de récolte vont d’août à octobre; les poires ayant une période de récolte plus tardive étant généralement meilleures pour l’entreposage. Selon la façon dont vous souhaitez utiliser vos fruits, vous pourriez vouloir privilégier les poires avec une récolte hâtive ou tardive… ou planter des poiriers hâtifs ET des poiriers tardifs pour étirer votre saison de récolte!