• Pépinière en ligne uniquement
  • Commandes à partir du 5 janvier 2022
  • Première date d’expédition : 19 avril 2022

Caractéristiques de l'arbre

Hauteur à maturité
1 mètre (3 pieds)
Espacement
0,6 mètres (2 pieds)
Sol
Bien drainé
Ensoleillement
Plein soleil
Floraison
Mai
Récolte
Juillet
Couleur du fruit
Rouge
Années pour fructification
2
Autofertile, mais production plus abondante avec pollinisation croisée
Nom latin
Rubus idaeus
La framboise Madawaska est une délicieuse framboise rouge foncé de taille moyenne et moyennement ferme. Son mûrissement est à la fois hâtif et rapide, elle doit donc être récoltée régulièrement pour éviter qu’elle devienne trop mûre.
Hauteur
Disponibilité
Prix
1-2 pieds
À venir
15.00 $

Nous sommes présentement fermés. Ouverture des commandes le
5 janvier 2022 à 10h00!

Hauteur à maturité
1 mètre (3 pieds)
Espacement
0,6 mètres (2 pieds)
Sol
Bien drainé
Ensoleillement
Plein soleil
Floraison
Mai
Récolte
Juillet
Couleur du fruit
Rouge
Années pour fructification
2
Autofertile, mais production plus abondante avec pollinisation croisée
Nom latin
Rubus idaeus

Le framboisier Madawaska est très rustique; il pousse sans problème en zone 3. Il forme de longues tiges portant peu d’épines. La framboise est donc facile à récolter. Il est également très productif et très drageonnant; un rang de framboisiers Madawaska ne restera pas clairsemé longtemps. Il est quelque peu sensible à l’oïdium, mais n’a pas de sensibilité connue à d’autres maladies.

Le cultivar Madawaska a été développé la station de recherche du ministère de l’Agriculture du Canada à Ottawa, en Ontario. Il est issu d’un croisement entre les cultivars Lloyd George et Newman. Il a été sélectionné en 1932 et portait alors le nom « Ottawa 272 ». Après plus d’une décennie d’essais, il a été offert sur le marché en 1943 sous le nom de Madawaska, en l’honneur de la Première Nation du même nom.

Nous recommandons de les planter en rangées en laissant 60 cm (2 pi) entre les plants. Plantées à cette distance, les ronces de framboisier rempliront le rang en trois ans environ. Si vous souhaitez un rang plein en moins de trois ans, laissez moins de distance entre les tiges. De la même manière, vous pouvez laisser plus d’espace entre les tiges si vous souhaitez un rang qui se remplit moins vite.

Les racines de framboisiers sont extrêmement sensibles à la sécheresse pendant la plantation. Comme c’est le cas de tous nos plants, les framboisiers que nous vendons sont livrés à racines nues. Cela veut donc dire que vous ne recevrez pas des framboisiers dans un pot, mais plutôt dans du bran de scie humide enveloppé dans un plastique épais. Lorsque vous ouvrirez le paquet, les racines seront exposées à l’air et au soleil et commenceront à sécher. Les racines peuvent sécher et mourir en moins de 30 secondes! C’est vraiment rapide!

Comment faire alors pour éviter que les racines sèchent? C’est tout simple. Creusez vos trous avant de déballer les tiges. Placez-vous à côté du premier trou. Ouvrez le paquet, prenez un premier plant et refermez le paquet immédiatement. Placez et enterrez ce premier plant tout de suite avant de passer au deuxième trou et de reprendre les mêmes étapes. Il est vraiment important de refermer le paquet immédiatement chaque fois que vous avez pris un plant.

Si vous voulez éviter d’avoir à ouvrir et à fermer le paquet chaque fois, vous pourriez aussi préparer un seau d’eau et y placer tous les plants tout de suite après avoir ouvert le paquet. Puis, vous n’aurez qu’à déplacer le seau d’un trou à l’autre et à planter puis enterrer immédiatement les plants un à un. Attention! Il faut que le seau contienne suffisamment d’eau pour couvrir tout le système racinaire des plants.

Après la plantation, arrosez abondamment. Cette méthode devrait vous donner un taux de réussite de 100 %.

Le framboisier est vivace; ses racines survivent à l’hiver et continuent à croître et à s’étaler constamment. Toutefois, la ronce a une durée de vie de deux ans. Qu’est-ce qui se passe alors? La première année, les racines produisent quelques nouvelles tiges qui poussent sans donner de fruits de l’été. La seconde année, ces tiges produisent des fruits en juillet et en août. Après avoir porté leurs fruits, les tiges s’assèchent, deviennent ligneuses (comme du bois) et meurent. À la fin de l’automne, ces tiges sèches peuvent être coupées au niveau du sol.

Comme les racines sont vivaces (contrairement aux tiges qui sont bisannuelles), elles continuent à produire de nouvelles tiges et à remplir le rang de framboisiers.

Plusieurs facteurs peuvent causer la mort des tiges après la plantation, mais ce n’est souvent pas un problème, car ce qui compte, c’est la santé des racines. Si des tiges meurent, attendez quelques semaines et examinez la base de ces tiges mortes pour vous assurer que de nouvelles tiges émergent. Si tel est le cas, tout va bien et vous aurez des framboises l’an prochain!

À l’automne, vous pouvez couper toutes les tiges qui ont porté des fruits pendant l’été. Ces tiges se reconnaissent facilement à leur aspect sec et ligneux. Elles peuvent être coupées au niveau du sol à l’aide d’un sécateur. Cette taille n’est pas obligatoire. Elle sert surtout à nettoyer l’espace et à assurer une récolte abondante l’année suivante.

Quant aux tiges d’un an qui n’ont pas encore porté de fruits, vous pouvez les tailler à 1 m (3 pi) de hauteur.

Si la couverture de neige est abondante dans votre région (plus de 60 cm ou 2 pi de neige), il est préférable d’attacher les tiges ensemble pour éviter qu’elles cassent sous le poids de la neige. C’est une tâche très facile à réaliser. Vous n’avez qu’à regrouper et à attacher les tiges qui poussent près les unes des autres. Vous devriez créer suffisamment de tension pour créer une résistance, mais pas trop pour ne pas les casser. Regroupées ainsi, les tiges sont plus fortes et résistent mieux au poids de la neige. Il peut tout de même y avoir des bris s’il y a de fortes précipitations de neige pesante, mais les dommages seront moins importants que si les tiges n’avaient pas été regroupées.