• Pépinière en ligne uniquement
  • Commandes à partir du 5 janvier 2022
  • Première date d’expédition : 19 avril 2022

Caractéristiques de l'arbre

Hauteur à maturité
10 mètres (35 pieds)
Espacement
6 mètres (20 pieds)
Sol
Bien drainé
Ensoleillement
Plein soleil
Floraison
Mi-mai
Récolte
Mi-septembre à fin septembre
Poids moyen des fruits
170 g
Couleur du fruit
Jaune avec une joue rouge
Années pour fructification
7
Auto-fertile
Nom latin
Pyrus 'Julienne'
Diamètre moyen du fruit
6cm de hauteur, 5cm de largeur.
Julienne est rustique en zone 3 et produit de beaux fruits sucrés et juteux comparables aux poires Bartlett. Ce cultivar est aussi autofertile, vous pouvez donc le planter seul, et il est facile à cultiver.
Hauteur
Disponibilité
Prix
1-2 pieds
À venir
35.00 $
2-3 pieds
À venir
40.00 $
3-5 pieds
À venir
45.00 $

Nous sommes présentement fermés. Ouverture des commandes le
5 janvier 2022 à 10h00!

Hauteur à maturité
10 mètres (35 pieds)
Espacement
6 mètres (20 pieds)
Sol
Bien drainé
Ensoleillement
Plein soleil
Floraison
Mi-mai
Récolte
Mi-septembre à fin septembre
Poids moyen des fruits
170 g
Couleur du fruit
Jaune avec une joue rouge
Années pour fructification
7
Auto-fertile
Nom latin
Pyrus 'Julienne'
Diamètre moyen du fruit
6cm de hauteur, 5cm de largeur.

La Julienne est l’une des meilleures poires que nous ayons trouvées pour une culture en zone 3. C’est une belle poire de taille moyenne elle pèse en moyenne 170 g et mesure 6 cm de longueur, mais peut atteindre jusqu’à 10 cm de longueur et 260 g. Sa peau est jaune miel avec une joue rouge d’un côté. À pleine maturité, sa chair blanche, à la fois assez ferme et juteuse, fond dans la bouche. Elle a une saveur sucrée très agréable sans astringence ni acidité. Sa peau ajoute une légère touche anisée. (Si vous n’aimez pas l’anis, soyez sans crainte, la touche est vraiment légère et nous sommes convaincus que vous aimerez la poire quand même).

Comme c’est le cas de la plupart des poires, la Julienne doit être récoltée alors qu’elle n’est pas complètement mûre, lorsque sa texture est encore dure et croquante. Nous la récoltons à la mi-septembre. Elle est sublime lorsque dégustée un mois après la récolte, alors qu’elle a été entreposée au froid puis placée quelques jours à la température ambiante pour terminer son mûrissement. Lorsqu’elle est conservée dans de bonnes conditions (à environ 2 °C), elle se garde jusqu’à la mi-janvier, soit environ quatre mois après la récolte.

Le poirier Julienne est un arbre autofertile et moyennement vigoureux. Lorsqu’il commence à produire, il produit une belle récolte chaque année. On ne possède pas encore de données fiables sur sa résistance aux maladies, mais nous cultivons ce poirier depuis 20 ans et n’avons encore eu aucun problème avec lui.

Le poirier Julienne tient son nom du village de Sainte-Julienne (Québec) où nous l’avons découvert. Éric l’a aperçu dans un jardin et a demandé aux propriétaires la permission de goûter aux poires. Dès la première bouchée, il a été séduit par la qualité du fruit et savait que nous devions propager ce poirier pour que tous puissent goûter à cette succulente poire. Le poirier original a été coupé depuis, mais le cultivar a heureusement été préservé et se trouve maintenant dans toutes les provinces du Canada!

Les poiriers ont une croissance vigoureuse et un port dressé. Ils deviennent plus hauts que les pommiers (10m/35pi à maturité), mais s’étendent moins en largeur (6m/20pi). Leur grandeur peut être contrôlée à un certain degré par la taille (plus de détails sur la taille ici). L’espérance de vie d”un poirier est de 200 ans, de quoi nourrir plusieurs générations futures!

Notez que cette illustration est basée sur notre observation de la croissance d’un poirier en zone 4, avec un sol plutôt pauvre. La croissance d’un arbre dépend du sol, de l’irrigation, de la fertilisation et des conditions climatiques dans lequel il croît. En zone 2, la croissance sera probablement plus lente, alors qu’avec un sol très riche, elle pourrait être plus rapide.

Croissance d'un poirier au Québec

Tous nos poiriers sont vendus à racines nues, sans pot. Ils ont poussé directement dans notre sol et sont sortis de terre pour pouvoir être expédiés chez vous en période de dormance. Les arbres à racines nues ne prennent pas de place et peuvent donc être envoyés par la poste, à travers le Canada!

Les poiriers ont un système racinaire naturellement peu développé, ne vous surprenez donc pas s’il est moins fourni en racines que les autres arbres de votre commande! Cette photo présente un poirier d’une hauteur de 3 pieds, tel que vous le recevrez. Selon la hauteur que vous sélectionnez lors de l’achat, l’arbre pourrait être plus petit (1-2 pieds) ou plus grand (3-5 pieds).

Poirier à racines nues

Nous reproduisons nos poiriers par la greffe, sur des porte-greffes produits à la pépinière. Pour nos cultivars de poiriers rustiques en zone 3, nous utilisons le porte-greffe Pyrus ussuriensis pour sa vigueur et sa rusticité (zone 2, pousse en Alaska). Pour nos cultivars rustiques en zone 4, nous utilisons soit des poiriers issus de semis de notre verger en zone 4, soit Pyrus ussuriensis.
Il n’existe pas de porte-greffe de poirier nanifiant rustique. La série de porte-greffes OHxF qui donne un poirier de 70% la grandeur des porte-greffes de semis comme ceux que l’on produit a été développée en Oregon et sa rusticité reste encore à prouver dans nos climats.

Greffage sur nos porte-greffes de grandeur standard

Environ la moitié des poiriers que nous proposons sont autofertiles et peuvent produire des fruits par eux-mêmes, bien qu’ils donnent toujours de meilleurs rendements avec un pollinisateur. Les autres sont autostériles et ne peuvent produire de fruits sans pollinisation à partir d’un autre cultivar de poirier. Par conséquent, si vous ne pouvez avoir qu’un poirier, vous pourriez vouloir utiliser le filtre pour faire afficher uniquement les cultivars autofertiles.
S’il est cultivé dans de bonnes conditions et que vous en prenez bien soin, votre poirier commencera à porter des fruits dans environ 5 ans en moyenne, mais cela peut varier en fonction de l’emplacement et de la fertilité du sol. N’oubliez pas de jeter un œil à nos articles sur la façon de planter, de fertiliser et de tailler votre poirier!

Floraison poirier pollinisation