• La saison 2022 est maintenant terminée.
  • Ouverture des commandes 2023 cet hiver!

Caractéristiques de l'arbre

Hauteur à maturité
5 mètres (16 pieds)
Espacement
4 mètres (12 pieds)
Sol
Bien drainé
Ensoleillement
Plein soleil
Floraison
Mi-mai
Récolte
Début à mi-septembre
Poids moyen des fruits
50g
Couleur du fruit
Rouge foncé avec une chair orangé
Années pour fructification
3 à 5
Auto-stérile. Requiert un prunier noir ou Américain pour la pollinisation
Nom latin
Prunus 'Valton'
Diamètre moyen du fruit
4.4cm (1,7 pouces)
Le Valton est sans contredit le prunier le plus fiable et productif que nous ayons pu observer. Année après année, il produit d’abondantes récoltes de délicieuses prunes sucrées, juteuses et rafraîchissantes. Leur mûrissement s’échelonne sur plusieurs semaines.
Hauteur
Disponibilité
Prix
Quantité
1-2 pieds
De retour en 2023
De retour en 2023
35.00 $
2-3 pieds
De retour en 2023
De retour en 2023
40.00 $
3-5 pieds
De retour en 2023
De retour en 2023
45.00 $

Attention! Pour produire des fruits ce prunier doit être accompagné d’un prunier noir ou d’un prunier américain.

Livraison calculée au moment du paiement.
Hauteur à maturité
5 mètres (16 pieds)
Espacement
4 mètres (12 pieds)
Sol
Bien drainé
Ensoleillement
Plein soleil
Floraison
Mi-mai
Récolte
Début à mi-septembre
Poids moyen des fruits
50g
Couleur du fruit
Rouge foncé avec une chair orangé
Années pour fructification
3 à 5
Auto-stérile. Requiert un prunier noir ou Américain pour la pollinisation
Nom latin
Prunus 'Valton'
Diamètre moyen du fruit
4.4cm (1,7 pouces)

Avec un poids moyen d’environ 50 g, la Valton est la plus grosse prune que nous offrons. Sa peau d’un rouge foncé et d’épaisseur moyenne a une légère acidité. Sa chair orangée est vraiment très juteuse et rafraîchissante. En mordant dans une belle Valton fraîche, il est quasi inévitable d’avoir du jus sur le menton! Elle a un noyau adhérent.  Elle a un goût très sucré et parfumé, avec une certaine acidité près du noyau. Mangée fraîche, elle fait un excellent dessert. À pleine maturité, sa valeur Brix est de 21. La Valton est récoltée assez tard en saison et son mûrissement s’étend sur plusieurs semaines (ce qui procure l’avantage de ne pas avoir trop de prunes en même temps). Chez nous, en zone 4, la récolte commence vers la fin août ou le début septembre et se poursuit jusqu’à la mi-septembre

Le Valton est un arbre vigoureux et résilient. C’est sans contredit le prunier le plus fiable et productif que nous ayons pu observer. Il fournit de grosses (même souvent de très grosses) récoltes chaque année. Il a également une bonne résistance à la plupart des principales maladies du prunier. Nous l’avons mis à l’essai avec succès à Rivière-Rouge, en zone 3, pendant plusieurs années. Le gel ne l’a jamais affecté. Comme la plupart des pruniers hybrides, il est autostérile et doit être pollinisé par un prunier noir ou un prunier américain.

Voici l’histoire de notre découverte de ce merveilleux cultivar. Elle remonte à l’époque où Éric, fondateur de la pépinière, commençait tout juste à collectionner des arbres pour un verger d’arbres fruitiers, avant même le début de la pépinière. En visite au Domaine Valton Osiris, à Saint-Mathias-sur-Richelieu, une petite ferme maraîchère, pionnière dans la production de grains bio au Québec, un certain prunier a attiré son attention. Il était surchargé de magnifiques prunes rouges. Les branches en étaient tellement pleines qu’elles devaient être supportées par des planches de bois pour ne pas qu’elles se brisent sous le poids des fruits!

Il a appris que cet arbre avait été sélectionné par Pierre Valton, fondateur de la ferme, qui était alors alité et gravement malade. Étant donné l’état de santé de M. Valton, décédé peu de temps après, il a été impossible d’obtenir davantage d’information sur l’origine de ce cultivar. Nous l’avons baptisée Valton, en l’honneur de son créateur, un homme profondément dévoué aux arbres fruitiers et à l’agriculture biologique. Éric a pris une branche du prunier d’origine, l’a rapportée chez lui et l’a greffée. C’est à partir de cette greffe que nous avons pu propager cet arbre rustique et productif dans tout le Canada!

le prunier est un arbre à croissance rapide, mais qui demeure relativement petit. À maturité, il n’excédera normalement pas 16 pieds de haut. Son espérance de vie est assez courte, on peut s’attendre à une durée de vie de 30 à 50 ans. L’illustration montre un prunier de 20 ans qui a atteint sa taille maximale.

Notez que cette illustration n’est donnée qu’à titre indicatif. Elle est basée sur notre observation de la croissance d’un prunier en zone 4, avec un sol plutôt pauvre. La croissance d’un arbre dépend du sol, de l’irrigation, de la fertilisation et des conditions climatiques dans lequel il croît. En zone 2, la croissance sera probablement plus lente, alors qu’avec un sol très riche, elle pourrait être plus rapide.

Croissance d'un prunier à fruits rouges au Québec

Tous nos pruniers sont vendus à racines nues, sans pot. Ils ont poussé directement dans notre sol et sont sortis de terre pour pouvoir être expédiés chez vous en période de dormance. Les arbres à racines nues ne prennent pas de place et peuvent donc être envoyés par la poste, à travers le Canada!

Cette photo présente un prunier d’une hauteur de 2 à 3 pieds, tel que vous le recevrez. Selon la hauteur que vous sélectionnez lors de l’achat, l’arbre pourrait être plus petit (1-2 pieds) ou plus grand (3-5 pieds).

Nos cultivars de prunes sont des hybrides de pruniers noirs, américains et japonais. Si vous envisagez de planter un prunier, il est important de comprendre comment ils sont pollinisés. Les pruniers hybrides sont autostériles et ne peuvent produire de fruits seuls. De plus, ils ne sont pas de bons pollinisateurs les uns pour les autres. Ainsi, même si vous plantez côte à côte deux variétés différentes, il est peu probable que vous récoltiez des fruits.

Prunus nigra plum tree in bloom

L’un des inconvénients des pruniers est qu’ils ont tendance à fleurir tôt, ce qui les rend sensibles aux gelées tardives. Certains microclimats contribuent à atténuer ce problème, comme la proximité d’un lac ou d’un océan. Nous avons également un truc pour les empêcher de fleurir trop tôt : nous appliquons une bonne couche de paillis ou de compost à la base de l’arbre alors qu’il y a encore une bonne quantité de neige au sol. Cette couche isole la neige en dessous, de sorte qu’elle fond plus lentement. Nous maintenons ainsi un environnement plus froid autour de la base de l’arbre et cela retarde le début de la floraison.

delay blooming plum tree